Comment faire pour vieillir dans une maison et un jardin trop grands ?

Selon les statistiques, 8 séniors français sur 10 ne souhaitent pas vieillir dans une maison de retraite. Et ceci, malgré les rénovations annoncées dans les EHPAD. Ces personnes âgées préfèreraient passer leurs derniers jours dans leurs maisons respectives.

En réalité, ils appréhendent de manquer d’affection familiale. Toutefois, un problème d’autonomie se pose lorsque l’âge avance et le risque devient constamment présent, surtout lorsque la personne âgée vit seule, la plupart du temps, dans une maison trop grande. Sa motricité se réduisant avec l’âge, se déplacer peut devenir moins commode.

Si un proche âgé veut pouvoir vieillir dans une maison où il se sent chez lui, certaines dispositions peuvent être prises pour rendre cet objectif possible.

Vieillir dans une maison : Penser à une aide à domicile

Nombreuses sont les personnes qui souhaiteraient vieillir dans une maison qui leur a appartenue. En raison de la santé fragile de la plupart des personnes âgées, il s’agit d’une solution qui semblait ne pas être envisageable il y a encore quelques années de cela.

Heureusement, avec l’avancée des nouvelles technologies, tel n’est plus le cas aujourd’hui. La téléassistance est une solution qui a été rendue possible justement grâce aux avancées technologiques.

Au nombre des organisations qui ont participé à l’expansion de ce service, on peut citer Filien-online.com. Il s’agit du site de Filien ADMR qui offre un service de téléassistance à destination des personnes âgées et/ou en situation de handicap. De jour comme de nuit et grâce à un boitier de téléassistance relié à un réseau GSM, ces personnes peuvent compter sur l’aide de leurs proches ou des services des urgences.

Souscrire à un tel service présente plusieurs avantages notamment celui de :

·         Bénéficier le plus longtemps possible du confort de la maison et du jardin ;

·         Contrôler l’état de santé de la personne âgée tout en restant à la maison ;

·         Profiter d’une assistance à domicile à moindre coût.

Il est également important de noter qu’avec une téléassistance, le matériel qui est mis à disposition est testé régulièrement. Cette vérification s’effectue à distance afin de préserver la vie privée de la personne âgée qui désire vieillir dans une maison où elle a toujours vécu.

Réaménager le logement

Il est recommandé de procéder à quelques réaménagements dans la maison de la personne âgée, surtout lorsque cette maison est grande et son jardin aussi.

Investir dans un ascenseur ou un monte-escaliers

Cela pourrait sembler extravagant de modifier une partie ou toute la structure de la maison. Cependant, c’est ce qu’il faut faire pour que la personne âgée puisse vieillir dans une maison en toute tranquillité. Plus elle prendra de l’âge, plus il lui sera difficile de monter les marches de l’escalier.

Réajuster l’installation électrique du logement

Il faudra aussi penser à refaire l’installation électrique de la maison si les prises se trouvent au ras du sol. L’idéal serait que celles-ci soient placées à la même hauteur que les interrupteurs afin que le senior ne soit pas obligé de se baisser pour les branchements.

Repenser la salle de bains

La salle de bains est une autre partie du logement qu’il faut refaire. Il faut privilégier la douche à l’Italienne à laquelle il est possible d’accéder sans avoir besoin de monter des marches ou d’enjamber un rebord.

Il pourrait aussi être judicieux d’ajouter quelques équipements à la salle de bains notamment :

·         Une rampe d’accès : grâce à elle, il sera possible de franchir en toute sécurité le seuil de la salle de bain ;

·         Les barres d’appui : elle pourrait être utile pour aider le sénior à retrouver l’équilibre lorsqu’il n’arrive plus à tenir ferme sur ses jambes ;

·         Le siège ergonomique rabattable : également conçu pour améliorer l’équilibre, il offre la possibilité de rester assis dans la douche.

En installant ces quelques équipements dans la douche du proche âgé, vieillir dans une maison qui lui appartient devient une solution envisageable.

Revoir l’éclairage du logement

La plupart des personnes sont confrontées à une baisse progressive de leur vue au fur et à mesure qu’elles avancent en âge. S’il n’est pas possible de stopper ce genre de choses, on peut tout de même aménager la maison de sorte à en atténuer les effets.

Il faut donc revoir entièrement l’éclairage de la maison si celui-ci ne permet pas de circuler en toute sécurité. Il faudra aussi veiller à ce qu’un éclairage adapté soit installé dans les coins mal éclairés de la maison.

Voilà en quelques mots les différentes opérations qu’il est possible de réaliser pour permettre au proche âgé de bien vieillir dans une maison.

Partager son grand jardin

Le jardinage est une activité prisée par les retraités et autres personnes d’âge avancé. Toutefois, au fil de temps, le domaine peut s’avérer trop grand à entretenir par le propriétaire âgé. A vouloir insister, il pourrait souffrir de graves problèmes de santé.

Dans une pareille situation le partage du jardin, avec une personne plus jeune, est conseillé. Cette page dévoile justement les secrets pour parvenir à une bonne entente entre les parties.

Penser à la vente en viager de son bien

Il faut également noter que passer par le viager pour assurer une fin de vie tranquille est une alternative envisageable. Pour rappel, le viager est un contrat de vente d’un bien immobilier par lequel généralement, une personne âgée cède sa maison moyennant une rente viagère.

Il lui sera possible d’en tirer un intéressant montant, surtout si la maison et le jardin sont vraiment grands. Il bénéficiera ainsi d’un revenu supplémentaire qui devrait lui permettre de vivre décemment dans sa maison jusqu’à ses derniers jours. Cliquez ici pour en apprendre plus sur la vente en viager.

En fait, le principal avantage d’une vente en viager est qu’il est possible pour le sénior de continuer à vieillir dans une maison qui n’est plus la sienne, autant de temps qu’il le souhaite.