Logements des seniors : Quel budget à prévoir ?

Avec la perte d’autonomie ou la réduction de la mobilité, la vie d’un senior peut devenir plus difficile surtout lorsqu’il faut se déplacer, ainsi, pour lui faciliter la vie, mais surtout sécuriser son habitation, il convient d’entreprendre des travaux d’aménagements spécifiques pour personne à mobilité réduite. Ces travaux peuvent être faciles à réaliser et sont à moindre budget, mais certains nécessitant d’importantes opérations seront plus couteux.

Quel coût pour les travaux d’amélioration ?

L’aménagement d’une résidence pour seniors peut couter assez cher en raison des nombreuses modifications à effectuer dans l’habitat. Lorsque l’on parle de travaux d’amélioration, il s’agit surtout des petits aménagements spécifiques que vous pourrez réaliser sans avoir recours à l’intervention d’une entreprise du bâtiment notamment la libération de l’espace en déplaçant les meubles, l’installation de barre d’appui ou encore la fixation des tapis au sol, le rehaussement du lit pour que la personne âgée se lève ou se couche plus facilement.

Ces opérations ne nécessitent pas un important investissement et pourtant, elles peuvent rendre la résidence pour personnes âgées plus confortable et sécurisée. En général, le budget ne dépassera pas les 500 € selon les installations que vous prévoyez.

Quel coût pour les travaux d’aménagement ?

Pour rendre la résidence service senior plus pratique au quotidien, mais surtout pour éviter les chutes et autres accidents, il convient de procéder à des travaux d’aménagements plus importants comme l’adaptation de la cuisine en mettant à porter de main tous les objets utiles tous les jours, l’agencement de la salle de bain et des toilettes en installant des rampes de soutien ou en modifiant littéralement les sanitaires.

Il faudra également prévoir le bon emplacement de la chambre à coucher pour éviter les déplacements inutiles. Selon les spécialistes, l’aménagement intérieur des pièces humides et de la pièce à vivre coute entre 6000 à 9400 €, HT. Avec les taxes, les dépenses pour l’aménagement d’une résidence service atteindront les 10 000 €.

Des aides financières disponibles

Afin de garantir une meilleure qualité de vie aux personnes, il existe des aides financières que vous pourrez demander afin de financer les travaux d’aménagement. Les principales aides possibles sont :

– L’assurance retraite ou les caisses d’assurance retraite et de la santé au travail (Carsat)

– L’allocation personnalisée d’autonomie à domicile (APA)

Il est également possible de demander ces aides auprès de l’Anah ou les institutions de retraite complémentaire.

Sachez par ailleurs qu’outre les travaux d’amélioration, une aide personnalisée comme l’aide-ménagère sera également indispensable à la personne à mobilité réduite. Ces aides techniques peuvent aussi être prises en charge par l’assurance maladie, sous réserve de certaines conditions.